• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Recherche
Image aléatoire
Galerie
En ligne
3 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur en ligne.

Total : 3
 
Syndication Le Consul de Bobigny reçoit l’association Bouzeguène/Europe

Jumelage entre Bouzeguene et Aubervilliers


Le Consul de Bobigny reçoit l’association Bouzeguène/Europe


Dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord de jumelage entre les communes d’Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis (France), et Bouzeguène, une comme située à une soixantaine de km à l’est de Tizi-Ouzou, l’association Bouzeguène / Europe, composée essentiellement de jeunes Kabyles résidants dans cette banlieue parisienne, a été reçue par le consul de Bobigny, M. Oualid Chérif.[/color]


Au cours de cette entrevue qui s’est déroulée dans une ambiance bon-enfant, les animateurs de l’association Bouzeguène / Europe, entre autres, Hocine Sadaoui, Azzedine Ameziane, El Djida Améziane, Abdelhaq Hadjemi et cela présence de Véronique Hammache, maire adjointe d’Aubervilliers chargée de l’hygiène et du handicap, ont exposé au consul certains projets qu’ils jugent nécessaires pour la région de Bouzeguène. Ils ont mis l’accent, à cette occasion, sur les différents volets de la coopération entre les deux communes, plus particulièrement dans la mise en œuvre de programmes sur l’environnement, la santé, les échanges inter écoles et le social. Ils ont relevé dans ce sens les opportunités d’investissement qu’offre la région d’Aubervilliers et sur les possibilités de tirer profit de l’expérience de cette commune en matière de formation des ressources humaines dans la commune de Bouzeguène. Les animateurs de l’association Bouzeguène/ Europe, ont pour cela mis en exergue le rôle primordial du consul d’Algérie qui est en relation directe avec les autorités algériennes et particulièrement le wali de Tizi-Ouzou. Le consul de son côté, a mis l’accent sur l’importance de ce type de partenariat qui contribue à une meilleure compréhension mutuelle entre les deux communes partenaires et la diversification des projets comme en témoignent la richesse des propositions de l’association qui veut bénéficier, à plus large échelle, d’une forte coopération des élus d’Aubervilliers dans tous les domaines. Bouzeguène, qui a besoin de changer de « look », a fortement besoin du savoir-faire des acteurs essentiels de la commune d’Aubervilliers. Cette rencontre a été l’occasion, pour le consul, de rappeler l’importance d’œuvrer pour que le jumelage entre les deux villes soit effectif, durable et bénéfique pour les deux parties, notamment à travers des partenariats dans les domaines économiques, médical, social, culturel, sportif et environnemental. Le consul a, toutefois, longuement insisté sur l’importance de la communication et de l’information qui doivent être les chevilles ouvrières de cette coopération entre les deux communes des deux rives de la méditerranée. Le consul a s informé les membres de cette association, que les portes du consulat leur sont ouvertes à tout moment pour la réussite de ce jumelage.


Kamel KACI